Après le cri de la fille, il y eut un grondement.

 

« Des gnolles ! »

 

Marvin frissonna.

 

Il se faufila discrètement et entra dans le jardin.

 

Une jeune femme portant des vêtements coûteux était allongée par terre dans la cour voisine.

 

Elle était entourée de six gnolles qui disaient quelque chose avec colère.

 

La pluie s’était affaiblie en une bruine.

 

La jeune femme avait peur et sa vie semblait en danger.

 

‘C’est elle !?’

 

Mais Marvin n’avait pas agi tout de suite.

 

Il avait été surpris parce qu’il reconnut cette femme.

 

Avant l’invasion gnolle, cette femme était venue sur son territoire en portant des vêtements luxueux et en dépensant de l’argent de façon extravagante. Elle avait demandé à établir une relation d’affaires à long terme avec la vallée de la rivière blanche.

 

Elle prétendait être la fille de la chambre de commerce White Flag de la Baie des Joyaux. Elle avait aussi deux solides gardes du corps avec elle.

 

Marvin était presque convaincu. La vallée de la rivière blanche n’était pas adaptée à l’agriculture. Il y avait une pénurie de céréales chaque année sur le territoire, et à ce titre, ils devaient sortir et en acheter.

 

Mais le prix des céréales dans le marché de River Shore City était assez cher. Marvin avait été agacé par ce problème depuis qu’il avait pris le contrôle du territoire.

 

Et à ce moment-là, la jeune femme avait profité de la situation et avait offert de résoudre ce problème pour Marvin.

 

Elle avait dit qu’elle pourrait transporter des céréales de la Baie des joyaux, en supposant que Marvin versait d’abord une avance.

 

Même si ce paiement anticipé n’était pas considérable, comparé aux finances critiques de la vallée de la rivière blanche, c’était une énorme somme d’argent.

 

Prudent, l’ancien propriétaire de ce corps avait envoyé Anna en voyage à Baie des joyaux pour vérifier l’identité de la jeune femme.

 

Il avait laissé la fille vivre près d’ici et faisait semblant d’hésiter en attendant les nouvelles d’Anna.

 

En conséquence, quand une demi-elfe complètement épuisée était revenue cinq jours plus tard, elle avait rapporté la nouvelle qu’il n’y avait pas de chambre de commerce White Flag.

 

Cette fille était sans aucun doute un escroc.

 

Elle et ses deux soi-disant gardes du corps furent attrapés sur place et jetés dans la prison du château.

 

Même si Marvin ne l’avait pas maltraité, s’il n’avait pas puni sa tentative de tromper le seigneur, il serait assez difficile de garder tout prestige sur le territoire.

 

Alors elle avait été envoyée à la prison.

 

Jusqu’à l’invasion des gnolles.

 

 

« Comment s’est-elle échappée ? Et ses deux gardes du corps ? »

 

Marvin méditait en regardant cette fille qui parlait avec ces gnolles.

 

Cette fille d’escroc nommée Lola avait une histoire assez originale, capable de parler le gnolle de façon inattendue.

 

Le langage gnolle était relativement simple mais à cause de leurs cordes vocales spéciales, même si d’autres races voulaient les imiter, ce serait encore assez gênant.

 

Mais cette fille était capable d’imiter la langue gnolle. Elle avait un talent inattendu.

 

Même si ce genre de personne était un escroc, elle serait aussi utile au bon moment.

 

A ce moment-là, l’un des gnolles attrapa soudainement les vêtements de la jeune fille et lui mit un tanto sur le cou.

 

La discussion accéléra rapidement.

 

Les gnolles sur le côté se moquaient l’un après l’autre, et quelques-uns même envoyaient de la salive voler.

 

Je ne sais pas comment elle avait trompé ces gnolles pour la laisser sortir. Mais sa situation actuelle ne semble pas particulièrement agréable.

 

Il était temps de jouer le héros en sauvant la belle.

 

 

Lola avait extrêmement peur.

 

Elle avait normalement un esprit très rapide, mais maintenant elle était complètement perdue.

 

Ce foutu noble, il la jeta dans la prison et s’était enfuit tout seul.

 

Elle était presque devenue un repas quand elle avait été trouvée par ce groupe de gnolles. Sans sa maîtrise de la langue gnolle, une fleur aurait déjà flétri.

 

Mais maintenant … Elle avait déjà réussi à tromper ce paquet de gnolle pour la libérer avec beaucoup de difficulté.

 

Malheureusement, elle avait juste raté son évasion.

 

Maintenant, comment ces gnolles en colère pourraient-ils écouter sa tentative de les apaiser ?

 

Ils voulaient la manger !

 

En pensant à ça, Lola sentit ses membres devenir doux. Elle pleura presque.

 

« Lola ! Reste forte, reste forte ! »

 

« Ne pleure pas, tu peux sûrement trouver une issue. Tant d’années, peu importe la difficulté de certains endroits, je suis toujours debout ! »

 

La fille se mordit les lèvres, essayant de se calmer.

 

Mais elle paniqua immédiatement quand elle vu le tanto sur son cou.

 

Une larme se formait au coin de ses yeux. La puanteur de poisson des gnolles se rapprochait. Elle ouvrit la bouche et dit d’un ton aussi doux que possible :

 

“Ecoutez, je sais vraiment où trouver un gisement de minéraux précieux …”

 

Ploc !

 

Du sang éclaboussa, et beaucoup de gouttes volèrent dans la bouche de Lola.

 

Elle ouvrit grand la bouche et regarda fixement devant elle, devant se trouvait ce chef gnolle dont la tête était séparée de son corps.

 

Une ombre masquée en forme d’homme apparut lentement de nulle part.

 

Un cri pitoyable fut entendu.

 

Les autres gnolles regardaient avec stupéfaction l’humain qui était soudainement apparu, avant de se jeter sur lui.

 

Les gnolles, les kobolds, les gobelins et autres créatures similaires ayant une sagesse inférieure compareraient simplement quel camp avait plus de nombres en comparant leur force avec celle de leurs adversaires.

 

Ils en avaient cinq et les humains n’en avaient qu’un et demi. Cette fille ne pouvait évidemment être comptée que comme la moitié.

 

Ils comptaient, et leur camp gagnerait définitivement.

 

Malheureusement…

 

Marvin n’était pas l’humain moyen.

 

Ranger niveau 5, 20 dextérité !

 

Faire face à un 2e rang serait très dangereux, mais affronter un groupe de combattants gnolle de niveau 2 était encore assez facile.

 

Woosh !

 

Une lumière froide scintilla et deux poignards incurvés volèrent dans les mains de Marvin. Il voyageait prestement entre les gnolles, ses mouvements remplis de confiance en soi.

 

Même si chaque coup n’était pas nécessairement mortel, ils étaient toujours paralysés.

 

La technique du ranger de mêlée consistait à cibler les signes vitaux de l’autre côté, poignardant pour tuer.

 

Ces gnolles ne portaient aucune armure, seulement couverte de fourrure rugueuse qui était incapable de supporter les poignards incurvés de Marvin.

 

En moins d’une demi-minute, les cinq gnolles étaient paisiblement allongés sur le sol.

 

Marvin sortit calmement un chiffon de nettoyage noir et essuya ses deux dagues avant de les ranger.

 

Quant à Lola, elle venait juste de réagir.

 

Elle se pencha … Et commença à vomir.

 

 

Trois minutes plus tard, à l’intérieur de la ferme.

 

“Le sang gnolle sent fort le poisson,” dit calmement Marvin. “Mais tu t’y habitues après avoir vomi plusieurs fois.”

 

“Blargh !”

 

Lola qui venait de finir de vomir ne pouvait s’empêcher de revomir de nouveau quand elle entendit cette phrase.

 

Son visage était d’un bleu sérieux, et comme elle n’avait pas mangé à l’origine beaucoup de nourriture dans la prison, tout ce qui sortit était de la bile.

 

Elle se sentait seulement étourdie maintenant. Mais elle était encore capable de faire de bons jugements.

 

C’était un expert, à en juger par la façon dont il avait tué les gnolles.

 

L’autre côté portait un masque. Les experts étaient tous particuliers. Mais que faire si c’était parce qu’il avait l’air laid ?

 

“Je suis la fille du président de la chambre de commerce White Flag, je suis venu à la vallée de la rivière blanche pour discuter des affaires au nom de White Flag, mais qui aurait pensé que je rencontrerais tant de gnolles ? … Je vous suis extrêmement reconnaissant de votre aide … Si vous pouviez me donner quelque chose à manger et ensuite m’envoyer à la Baie des Joyaux, je vous récompenserais volontiers.”

 

Elle utilisa ce genre de regard innocent envers Marvin.

 

Pour être juste, les regards de Lola étaient plutôt bons : une belle et brillante paire d’yeux, particulièrement trompeuse.

 

C’est dommage que Marvin ne lui donnât qu’un morceau de pain dur.

 

“C’est de la nourriture.” Parce qu’ils chuchotaient, Marvin ne voulait pas dire grand-chose, en omettant le fait qu’il connaissait déjà la véritable identité de la fille. « Je t’ai sauvé parce que tu as l’air de maîtriser la langue gnolle, j’ai l’habitude de tes compétences … Finis de manger et de faire la sieste, nous partons demain matin. »

 

Lola ouvrit les yeux.

 

Malheureusement, Marvin l’ignora complètement et sortit son poignard courbe avant de l’essuyer légèrement.

 

Son esprit était simplement en train de s’effondrer.

 

C’était juste de sortir du monde de la souffrance des gnolles, de tomber entre les mains d’un tueur démoniaque.

 

Le regardant essuyant le poignard … à quoi pensait-il ?

 

Il ne se battrait pas contre ces puissants gnolles qui défendent le château, n’est-ce pas ? J’avoue que vous êtes assez habile, mais vous êtes en infériorité numérique !

 

Lola mangeait le pain sur le sol tout en se moquant follement intérieurement.

 

Après avoir fini le pain, il faisait déjà nuit. Elle essayait de chercher une occasion de s’échapper, mais l’expert masqué ne lui avait donné aucune chance.

 

« Je te donnerai un conseil si tu veux t’échapper, cours comme si ta vie était en jeu. Si je t’attrape, le résultat sera bien plus effrayant que ces gnolles. »

 

Marvin commença alors à faire une sieste, à demi penché sur le bord de la porte.

 

 

Le cœur de Lola devint froid. Après avoir vu les compétences de Marvin, comment pouvait-elle oser être téméraire ?

 

Elle n’avait pas bien dormi cette nuit-là.

 

La fille avait peur que la bête intérieure de cet assassin silencieux soit soudainement déchaînée et il la hacherait comme il l’avait fait aux gnolles … Ou même la souillerait.

 

Attendez une minute, laquelle de ces deux situations était la pire ?

 

Lola était perdue.

 

Même quand l’aube était arrivée, elle n’avait toujours pas compris.

 

A ce moment, Marvin ouvrit les deux yeux et dit calmement :

 

“Réveillez-vous, nous avons du travail à faire.”

 

_____________

 

1- Tanto : Dague japonaise courte (~ 15-30 cm)

 


Tous les chapitres

Chapitre précédent

Chapitre suivant