Chapitre 15 : Evasion du Vaisseau Fantôme (II)

“Je vais chercher la clé. Tu restes ici, ne bouges pas ! “Après avoir lu la note, Luo Jian fit Feng Yu Lan s’agripper sur la rambarde et se tint au bord du nid de pie, près de la corde du filet. Par la suite, Luo Jian s’accroupit à côté des restes enfouis sous les voiles et tendit lentement la main pour enlever le tissu.

 

Sous le morceau de tissu se trouvait un cadavre défiguré qui était complètement pourri ; ce n’était pas différent des cadavres à l’intérieur de ces boîtes. Néanmoins, tout le corps de Luo Jian s’affaissa de soulagement au moment où il vit ce cadavre. ” Le gardien de la clé ressent de la profonde haine envers l’inimitié entre vous deux.” Cette phrase écrite sur la note que Luo Jian avait lu, avait naturellement fait Luo Jian imaginer toutes les possibilités qui pourraient survenir, comme le Stalker qu’il avait subitement rencontré dans la première chambre ; il était mort mais il était soudainement revenu à la vie et l’avait attaqué alors que sa garde était baissée. Ce type d’attaque imprévue était le plus redoutable pour quiconque.

 

Alors, après avoir vu cet horrible cadavre pourri, Luo Jian poussa un soupir de soulagement à la place. Il commença ensuite à chercher dans la poche de l’autre pour trouver la clé. Il se fichait de la puanteur rance ou des asticots qui se tortillaient, car il s’était déjà habitué à de telles scènes quand il s’agissait de ces cadavres. En fait, il était même devenu un peu habitué à se battre et à tuer, tout en restant calme dans de telles circonstances. Bien que Luo Jian n’ait peut-être pas été conscient de cela, Feng Yu Lan ressentit manifestement un léger changement chez Luo Jian.

 

Ce n’était que dans les situations les plus menaçantes et les plus oppressives qu’une personne autrement ordinaire se transformerait instantanément en un soldat féroce qui ne fermerait même pas les yeux sur la destruction du monde. Mais si ce changement était pour le meilleur ou pour le pire était encore inconnu.

 

Les doigts de Luo Jian finirent par toucher la clef profondément cachée dans la poche du cadavre, mais juste au moment où il était sur le point de la retirer, quelque chose d’horrible se produisit ! Luo Jian n’eut pas le temps de se préparer avant qu’une main squelettique blanche n’attaque agressivement son bras ! Une douleur pure se propagea à travers son poignet !

 

Luo Jian écarquilla les yeux avec horreur. Il haleta à la vue incroyable du corps mort devant lui. Ce cadavre décomposé était en train de bouger ! La carcasse qui n’était qu’un tas d’os, des morceaux de chair en décomposition, flottait maladroitement sur son crâne et relevait de façon instable ; la main lui tenait fermement le bras, et les os rachitiques émettaient un grincement !

 

Luo Jian et Feng Yu Lan crièrent, en voyant cette scène anormale. “Putain d’enfer !”

 

Luo Jian commença à paniquer. En détresse, il essaya de retirer sa main, mais de façon inattendue, la force de ce squelette étonna Luo Jian. Peu importe à quel point il reculait, la main osseuse tenait fermement le poignet de Luo Jian. En même temps, son corps se redressait lentement. Une faible lumière verte brillait dans ces deux trous sombres et sans fond sur son crâne, fixant son regard sur Luo Jian.

 

Luo Jian fut envahi par la terreur ; la chair de poule apparut sur tout son corps. Tenant le couteau dans l’une de ses mains, il le poignarda impitoyablement vers le bras du cadavre, mais le bord de la lame retentit au moment où il le frappa – Clang ! C’était comme s’il venait de couper du métal ! Il n’était pas capable de couper ce squelette apparemment fragile !

 

“Quelle est cette chose ?! C’est tellement dur ! “Luo Jian continua à poignarder le corps. Il souleva immédiatement sa jambe et donna des coups de pied féroces à l’estomac du cadavre, mais malgré tout, le cadavre s’accrocha constamment au bras de Luo Jian ; toujours tenace après sa mort, il n’avait pas relâché sa prise !

 

Le cadavre n’avait pas seulement attrapé le bras de Luo Jian ; son autre main tremblait et s’approcha lentement de la main de Luo Jian, grattant ses doigts enroulés autour de la clé. Il semblait vouloir récupérer la clé de Luo Jian.

 

Luo Jian regarda les mouvements du cadavre, et c’était là qu’une pensée le frappa. Profitant de l’angle mort du cadavre, il ouvrit les doigts et laissa tomber la clé au sol. Le cadavre relâcha rapidement son emprise sur Luo Jian et s’agenouilla sur la plate-forme pour ramasser la clé.

 

Mais comment les mouvements lents d’un cadavre pourraient-ils être plus rapides que Luo Jian ? Luo Jian frappa rapidement la main du squelette avec son pied, se pencha, arracha la clé, et l’envoya immédiatement à Feng Yu Lan. La clé fut presque balayée par la puissante rafale du vent, mais Feng Yu Lan l’attrapa avec agilité, et sans avoir à être instruit par Luo Jian, Feng Yu Lan sauta rapidement du pont d’observation et marcha sur la corde pour descendre.

 

Le cadavre se précipita brusquement, et cette fois, il semblait s’être accéléré ! Juste quand Feng Yu Lan plaça un pied sur la corde de filet, il se précipita vers l’avant et saisit les coins des vêtements de Feng Yu Lan ! Luo Jian était encore plus alerte. Il se précipita et sauta sur le dos du cadavre. Bien que la force du cadavre fût incommensurable, son équilibre manquait. Il dégringola en arrière, et Luo Jian le poussa sur sol avec son pied. Mais ses mains osseuses s’accrochaient toujours aux vêtements de Feng Yu Lan. Feng Yu Lan fut attrapé et avait également été traîné en arrière !

 

Luo Jian n’arrêta pas de bouger. Sans s’arrêter, il retint Feng Yu Lan d’une main, et il utilisa son autre main, qui tenait le couteau, pour couper habilement l’ourlet de ses vêtements que le cadavre ne voulait pas relâcher.

 

“Descends !” Luo Jian tonna à Feng Yu Lan, puis souleva violemment Feng Yu Lan et le poussa directement hors du pont d’observation. Feng Yu Lan hurla de peur ; mais il saisit de justesse la corde du filet en tombant, puis hurla furieusement à Luo Jian.

 

“Ah ! Luo Jian ! Espèce d’assassin !

 

Luo Jian ignora les cris de Feng Yu Lan et concentra toute son attention sur le cadavre devant lui. Ce cadavre semblait avoir réalisé qu’il ne serait pas capable de récupérer la clé. Complètement fâché, il ouvrit grand les mâchoires, dirigea un rugissement assourdissant vers Luo Jian, de la même manière que les bêtes hurlaient contre leurs ennemis, et se lança vers Luo Jian !

 

Luo Jian savait que la force de cette chose était grande et ses os durs. Se battre témérairement était futile. La meilleure option était de le pousser dans la mer.

 

La plate-forme était très haute et les vents de la mer étaient puissants ; avec le vent, la probabilité de l’envoyer dans l’océan était assez forte. La plus grande partie de la chair de son corps était décomposée et disparaissait, et il ne restait plus qu’un squelette blanc, ce qui signifiait qu’il était assez léger, peut-être même plus léger que la moitié du poids d’un homme moyen. Et cela, couplé à ces vents forts, rendit tout à fait possible qu’il se fasse emporter.

 

Luo Jian, qui avait pris sa décision, il évita rapidement l’attaque du cadavre. Et une fois qu’il arriva près du bord de la plate-forme d’observation, il donna un violent coup de pied. Cette action épuisa toutes ses forces, mais en conséquence, le cadavre fut projeté vers le haut. Le vent soufflait toujours aussi violemment, et il transporta bientôt le cadavre dans les airs. Mais, ce cadavre haineux, était encore intelligent. Au milieu de la chute, il étendit soudainement ses bras osseux et agrippa le pied de Luo Jian – plus exactement, sa chaussure.

 

“Putain !” Luo Jian eut seulement le temps de crier un mot avant d’être traîné par le cadavre, tombant directement de la plate-forme d’observation au côté de l’autre.

 

Dans son étonnement, il semblait avoir entendu Feng Yu Lan crier anxieusement son nom.

 

Au milieu de la chute, Luo Jian abandonna sa propre chaussure, et le cadavre vola dans l’océan avec sa chaussure. Malheureusement, Luo Jian n’était pas du tout léger, donc il n’avait pas été soufflé dans les eaux par la brise marine. Il tomba directement sur le pont ! Luo Jian estima que la hauteur de la plate-forme au-dessus était à peu près aussi élevée que le troisième étage d’un bâtiment, donc bien qu’il ne mourrait probablement pas de la chute, quelques os cassés étaient inévitables.

 

Luo Jian savait qu’il n’y avait pas moyen de s’en sortir ; il ne pouvait que fermer les yeux et rencontrer son destin.

 

Cependant, la douleur attendue n’arriva jamais, car une seconde avant qu’il ne s’écrase contre le sol, Luo Jian se sentait pris dans les bras de quelqu’un.

 

Ce n’était pas une question triviale. Tout le monde savait que lorsqu’un objet tombait, il avait une force d’impact. Plus la hauteur de l’objet était grande et plus l’objet était lourd, plus sa force était grande. Même un œuf léger en chute libre serait plus dur que la pierre, sans parler de Luo Jian dont le poids et la taille étaient ceux d’un homme adulte moyen. Courir précipitamment pour attraper l’objet qui tombe ou la personne avec ses mains entraînerait sans aucun doute des fractures et des mains brisées !

 

La première pensée de Luo Jian fut que peut-être Feng Yu Lan était descendu, et l’avait attrapé ? Cependant, au moment où il ouvrit les yeux, il fut stupéfait.

 

Ce n’était pas Feng Yu Lan. Mais le visage de cette personne était extrêmement familier. Si familier que Luo Jian voulait simplement crier !

 

C’était le même Stalker qu’il avait rencontré dans la première chambre !

 

Les yeux rouge sang du bel homme regardaient fixement Luo Jian. Luo Jian était si effrayé ; il retint sa respiration et trembla terriblement dans les bras de l’autre. Même se battre avec le monstre et « danser » avec un cadavre à haute altitude ne lui laissait pas peur. Mais devant ce Stalker, Luo Jian était pétrifié ; il était terrifié à mort.

 

Il ne pouvait pas comprendre pourquoi il avait si peur, mais être poignardé avec un couteau lui avait probablement laissé des traumatismes psychologiques. Quoi qu’il en soit, cette situation était extrêmement inconfortable. Luo Jian lutta instinctivement pour sortir de l’étreinte de l’autre, mais le Stalker resserra seulement son emprise sur lui.

 

La tempête en mer semblait s’être légèrement calmée. Mais Luo Jian estima que le visage de l’autre était un peu trop proche. Ces séduisants yeux cramoisis et ce visage attirant faisaient battre son cœur ; ses émotions se déchaînaient, et son cœur battait violemment contre sa poitrine. Il interpréta cette réaction étrange comme sa pure peur s’intensifiant, et il lutta donc encore plus.

 

Mais la prochaine action de l’autre fit geler Luo Jian.

 

Ce n’était pas vraiment une grosse affaire. L’autre personne baissa simplement la tête et pressa sa langue contre les lèvres de Luo Jian, le léchant. La sensation de température et d’humidité fit immédiatement reculer Luo Jian ; son corps était raide et immobile. Pour Luo Jian, l’étreint de cet homme ressemblait à un serpent enveloppant son corps autour de sa victime. Plus il se débattait, plus l’autre s’accrochait.

 

Luo Jian n’osa pas bouger un seul muscle, mais Feng Yu Lan ne pouvait pas en faire autant. Il se hâta de descendre de la corde et courut vers la direction de Luo Jian. Voyant Luo Jian dans les bras d’un étranger, il pensa immédiatement que Luo Jian était empêtré avec un autre monstre, et il ramassa rapidement une planche brisée sur le pont. En ce moment, le lâche, Feng Yu Lan était héroïquement incomparable. Il courut courageusement en avant, et sa cible était précisément le Stalker.

 

Cependant, ce niveau d’attaque ne représentait pas une menace pour le Stalker. Finalement, il relâcha son emprise sur Luo Jian et brisa la planche qui volait vers lui d’une main. Mais à cause de cela, Luo Jian gagna sa liberté. En titubant à ses pieds, il fit un sprint vers Feng Yu Lan et traîna Feng Yu Lan par la main.

 

Il ne tourna pas la tête une seule fois et courut juste à l’entrée de la cale du navire.

 

Le Stalker ne les chassa pas. Il resta immobile et regarda pensivement la silhouette de Luo Jian alors que les deux individus disparaissaient par la porte de la cale du vaisseau.

 

La cale du navire était sombre, mais puisqu’une lampe à huile était accrochée à la taille de Feng Yu Lan, la situation n’était pas entièrement mauvaise. Les deux personnes coururent longtemps. À la fin, ils étaient confus ; ils ne savaient pas quelle porte ils avaient ouvert ou dans quelle pièce ils étaient entrés. Luo Jian claqua la porte et la verrouilla fermement, puis s’assit sur le sol avec Feng Yu Lan, haletant et respirant autant d’air que possible.

 

“C’est … qui était cet homme tout à l’heure ?” interrogea Feng Yu Lan avec hésitation. Il était complètement désorienté.

 

Luo Jian se sentait gêné, car il ne savait pas comment répondre à cette question. Il réfléchit un moment, puis répondit brièvement : “Pas une bonne personne.”

 

Feng Yu Lan plissa les yeux sur Luo Jian ; son visage était rempli de doute et de suspicion. Il continua, “Mais je viens juste de vous voir tous les deux vous embrasser …”

 

“Foutaise ! Est-ce que tes yeux sont à l’arrière de ta tête ?! Ce que tu as vu n’était qu’une illusion ! “Les yeux de Luo Jian sortaient presque de sa tête. Son visage tout rouge rougit encore plus et il nia tout.

 

“Mais j’ai clairement vu …” Feng Yu Lan ne finit pas sa phrase, parce qu’il fut immédiatement plaqué par Luo Jian. Luo Jian détendit ses doigts, approcha lentement Feng Yu Lan, et commença sans pitié … à chatouiller son corps !

 

À la fin, Feng Yu Lan rigola, haleta, et roula sur le sol, complètement distrait. Luo Jian avait réussi à détourner son attention.

 

Tous les chapitres

Chapitre précédent

Chapitre suivant

1 Comment

  1. tesarinyuu

    Le pauvre stalker, il s’est fait rejeter. Il vont finir ensemble XD

Laisser un commentaire

:)