Chapitre 56.8: Le retour du roi

C’était juste comme il le pensait, quand il atteignit le pont effondré, il vit beaucoup de gens en train de pleurer alors qu’ils sortaient précipitamment des portes du château et trébuchaient en courant vers l’espace sur le pont. Il y avait beaucoup de gens qui se tenaient de l’autre côté de la rivière en essayant de traverser ……

 

Fei fut ému. Il utilisa le 【Bond】 du Barbare ; Comme un oiseau géant, il sauta dans les airs et couvrit l’écart de seize à dix-sept mètres (m) en quelques sauts. Il ne s’arrêta pas et utilisa un autre 【Bond】 pour sauter par-dessus l’énorme trou avec le gros paquet dans sa main, et atterrit au milieu de la foule de l’autre côté.

 

“C’est le roi Alexander ……” applaudit quelqu’un.

 

“Haha, moi, le forgeron Harry, je savais qu’il était encore en vie, haha ! Comment ces chiens lâches peuvent-ils vous blesser ! “Un vieil homme aux cheveux blancs était excité au point de pleurer après avoir vu Fei.

 

“Roi Alexander, vous …… je …… incroyable ! Que Dieu vous bénisse … Que le dieu de la guerre bénisse mon roi ! » Quelques pauvres qui tenaient des outils agricoles comme des armes s’agenouillèrent et prièrent pour remercier le dieu de la guerre d’avoir protégé leur roi.

 

Après un moment de surprise, tous les hommes forts, y compris Pierce et Drogba, jetèrent les cordes qu’ils essayaient d’utiliser pour traverser la rivière et se précipitèrent vers Fei, pleurant alors qu’ils s’accrochaient à ses jambes. Une vingtaine d’hommes robustes et entièrement blindés, couverts de sang et qui ne frissonnaient même pas lorsque les lames et les lances des ennemis pénétraient leurs corps, pleuraient maintenant comme des petits enfants.

 

Plus loin sur le mur défensif.

 

Le corps mince et sec du Premier ministre Bazzer commença à vaciller en voyant cette scène. Il sentit sa vision s’assombrir et des étoiles dorées commencèrent à apparaître devant lui. Sa bouche était grande ouverte, exposant ses dents jaunâtres. Ses cheveux gris étaient ébouriffés par le vent qui soufflait et il murmura à lui-même d’une voix basse : « Impossible … C’est impossible … Il est toujours en vie …… Comment … Est-il un monstre ? Toujours vivant après avoir été pénétré par des centaines de flèches ? Merde, Merde, Merde ! AAAAAAAAAAAAAAAAAH ! ”

 

Le vieil homme avait l’impression qu’il allait devenir fou. Gill qui jubilait sur le côté perdit la force de ses jambes et tomba sur ses fesses. “Alexander n’est pas mort …” L’intuition aiguë du patapouf lui dit : “Merde ! Ma chance est sur le point de disparaître, de gros problèmes vont arriver !”

 

Sous la tour de guet.

 

“Hum ……” Angela se réveilla lentement, toujours perdue dans le chagrin comme un lis dépérissant qui n’avait même pas fleuri. Ses yeux s’obscurcirent alors qu’ils perdaient leur lustre. Après avoir entendu les acclamations sur le pont, elle tourna la tête et regarda le pont à travers ses yeux qui étaient encore flous par ses larmes. Mais à ce moment, sa vue était fixe. Le cœur de la fille commença à battre sans arrêt ; elle vit la figure familière et résolue se tenant sur le pont à travers sa vision floue. La fille triste se frotta les yeux d’étonnement … “Oh mon dieu de la guerre, c’est vraiment lui !!”

 

La vivacité et la brillance revinrent soudainement au corps doux et faible de la fille.

 

“Alexander……”

 

Murmura Angela et des larmes coulèrent sur son visage de manière incontrôlable. Malgré les pleurs une fois de plus, cette fois ses larmes n’étaient pas celles de chagrin, mais plutôt celles de joie. Elle se leva brusquement, essuya rapidement ses larmes, ramassa le bord de sa longue robe et s’enfuit du mur défensif comme un oiseau heureux malgré le fait que Brook et Lampard bloquaient le chemin pour la protéger.

 

“Je dois aller le voir !” Se dit la belle.

 

Elle avait parcouru le chemin de Chambord jusqu’au pont de pierre d’innombrables fois ; regarder les levers et couchers de soleil sur le mur de défense ou le pont pour prier pour le pauvre Alexander était quelque chose qu’elle faisait souvent. Cependant, elle n’avait jamais senti que le chemin était si long.

 

Elle aurait souhaité pouvoir se téléporter dans les bras de l’homme instantanément.

 

“Hey ! Surveille tes pas …… Angela …… Ralentis …… Détends-toi, attends-moi ! ”

 

Emma souriait et criait derrière Angela. Elle sauta et la suivit ; la queue de cheval dorée sur sa tête rebondissait de haut en bas. Cette scène lumineuse et joyeuse donna un grand sourire au guerrier numéro un de Chambord, Lampard. Il y a quelques instants, après avoir vu Fei se transformer en porc-épic blanc par toutes les flèches, Lampard avait été choqué et avait sauté par-dessus le mur défensif pour se précipiter de l’autre côté du pont …… Mais pendant le processus, il se rappela soudainement la demande de Fei de protéger Angela. Après un moment d’hésitation, il revint rapidement auprès d’Angela pour la protéger.

 

Dieu merci, Angela allait bien. À ce moment clé, Brook était à côté d’elle, la protégeant.

 

Maintenant, tout allait bien. Alexander était revenu vivant et les ennemis avaient été vaincus, se retirant follement. Les renforts du de l’Empire Zenit étaient également arrivés. Tous les dangers de Chambord avaient été immédiatement enlevés. C’était la meilleure fin possible.

 

Après que Lampard y ait réfléchi, son habituel visage « rigide » habituel ne pouvait s’empêcher de révéler un grand sourire éclatant. C’était la première fois qu’il souriait joyeusement ces deux dernières années. Il regarda le premier ministre Bazzer – qui n’était pas très loin, aussi sombre qu’un nuage sombre – avec ce sourire sur son visage. Sa provocation était claire.

 

Bazzer ne pouvait que « humer » silencieusement.

 

……

 

Sur la rive sud de la rivière Zuli.

 

Les centaines de cavaliers se dirigèrent vers la rive et s’arrêtèrent après avoir anéanti les quelques milliers d’ennemis qui se repliaient. Un énorme carrosse rouge, tiré par huit chevaux côte à côte, se détacha lentement et sépara la foule. Le carrosse était géant. Il mesurait au moins trois mètres (m) et était soutenu par quatre énormes roues en bois délicates. Le carrosse avait l’air d’être sculptée d’un seul énorme bois. Les motifs floraux épineux avaient été gravés sur le carrosse et les oiseaux dessus étaient réalistes. Il y avait deux petites fenêtres ventilées des deux côtés du carrosse. Ce qui était le plus surprenant était que le conducteur était un chevalier en armure brillante, et il avait l’air puissant.

 

Après avoir vu l’arrivée du carrosse, le chevalier luxueusement blindé que Fei avait renversé se précipita vers le carrosse et se cramponna à la porte. Il pleura, mentit et exagéra sur ce qui venait de se passer, “Grande Soeur Tanasha, ce foutu mec a insulté la dignité de l’Empire Zenit, il t’a même insulté … tu ne peux pas le laisser faire. ”

 

Le carrosse était silencieux pendant quelques secondes.

 

Ensuite, une voix faible et douce répondit, “Jimmy, tu es celui qui l’a provoqué, non ? Maintenant, tu as enfin rencontré un guerrier qui ne se soucie pas de ton identité en tant que jeune prince de l’Empire Zenit. Endure la souffrance cette fois, elle peut t’apprendre quelque chose. Ne provoque plus jamais personne … Je t’ai dit plusieurs fois que pour devenir un vrai chevalier, la force individuelle et les exploits militaires sont loin d’être suffisants. Humilité, honnêteté, compassion, courage, justice, sacrifice, honneur et esprit… si tu te souviens de ces huit critères, tu pourras devenir un véritable chevalier.

 

La voix faible ressemblait à celle d’une personne venant de guérir d’une maladie à long terme. Cependant, elle avait le pouvoir de pénétrer dans l’esprit des gens ; la fille nommée Tanasha révéla les mensonges du petit prince Jimmy-Tropinski et lui donna aussi une leçon à son petit frère.

 

Le petit prince Tropinski avait l’intention d’enseigner à ce sauvage qui osait défier son prestige une leçon à travers les mains de sa sœur, mais il se cogna la tête sous la réprimande de Tanasha. Il tenta sa chance et dit, “Grande sœur. Ce n’était pas moi cette fois …… ”

 

“D’accord, assez parler de ça. Si tu as d’autres opinions, je vais devoir obliger les soldats à te renvoyer … » La voix faible retentit dans le carrosse et coupa froidement Tropinski. Après un moment de silence, elle dit : « Demande au majordome Bast de venir poliment. »

 

Tropinski se leva d’un air morose et dit tranquillement au soldat près de lui : « Appel ce foutu navigateur. »

 

Le soldat se conforma et partit.

 

Bientôt, le soldat revint avec un homme âgé d’environ quarante ans. Il mesurait environ six pieds (180cm). Ses courts cheveux noirs étaient coiffés correctement ; Avec ses yeux brillants, son grand nez, son beau visage et son corps proportionné, bien qu’il portait une robe grossière, ses postures tranquilles donnaient aux gens l’impression de porter le costume le plus cher du monde. Tout le monde pouvait ressentir une grâce et un tempérament raffinés de sa part. Cet homme était définitivement un très beau mec quand il était jeune. Bien qu’il eût quarante ans maintenant, il pouvait encore charmer facilement de jeunes filles innocentes avec ses apparences.

 

“Bast, sale” navigateur “. Va dire à ton beau-fils retardé que l’ambassadeur de la canonisation de l’Empire Zenit est arrivé et qu’il s’agenouille pour nous saluer …… “Peut-être à cause de la jalousie entre le même sexe, mais le petit prince Tropinski était fâché à chaque fois qu’il voyait le bel homme d’âge moyen. Il commanda Bast et souligna le mot “navigateur”.

 

“Comme vous le souhaitez, votre Altesse Royale !”

 

Le vieux Bast n’était pas du tout fâché. Il courba gracieusement sa taille et fit un salut aristocratique à Tropinski, puis se dirigea vers Chambord à un rythme modéré. L’attitude raisonnable et décente donnait au petit prince l’impression que son comportement était celui d’un hillbilly inculte ; il se sentait tellement déprimé qu’il voulait vomir du sang. Cependant, une chose que personne ne remarqua fut que, après que Bast se fut retourné, il pointa violemment son majeur devant le prince.

 

Tous les chapitres

Chapitre précédent

Chapitre suivant

5 Comments

  1. Mehlroth

    Merci pour le chapitre.

    Je voulais demander en fait, pourquoi depuis quelques chapitres ils sont numérotés 56.x?

    • Nikostar

      Aucune idée, c’est comme ca en anglais ^^ C’est pas moi qui raccourci les chapitres

      • Mehlroth

        Je vois ^^ Merci pour la réponse en tout cas, ça avait piqué m’a curiosité 🙂

  2. tesarinyuu

    Merci pour le chapitre

  3. Gob's

    Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire

:)