Chapitre 37

Tout le monde travailla dur ces derniers jours à cause des préparatifs intenses d’avant-guerre. Tout le monde voulait contribuer à la défense de la ville du Lion. La situation n’était pas comme ça quand Carrie avait attaqué la dernière fois. À ce moment-là, personne ne pensait que la famille Xiao pourrait garder le territoire et tout le monde se préparait au changement de maîtres. Cependant, personne ne pensait que cet fois, Xiao Yu serait incapable de défendre et de vaincre les troupes de Carrie.

 

De plus, Xiao Yu avait mis l’accent sur les politiques après la bataille, ce qui avait procuré des avantages sans précédent aux habitants du territoire. Il n’y avait aucun autre territoire ou ville dont ils tireraient autant d’avantages.

 

En conséquence, les résidents faisaient de leur mieux pour protéger la ville afin que cette politique soit maintenue. Ils devaient contribuer à la défense de la ville pour que Xiao Yu reste le seigneur.

 

En bref, Xiao Yu avait réussi à faire en sorte que les habitants du territoire soient dans le même bateau que lui et personne ne voulait que ce bateau coule.

 

Xiao Yu était la personne la plus détendue du territoire. Il arrangeait seulement les tâches et se promenait chaque jour pour patrouiller et inspecter les soldats, molester les danseuses, regarder ses belles-soeurs dont les corps gracieux étaient exposés à la sueur. Il profitait pleinement de sa vie.

 

Les esclaves retirés du camp de Marcus furent divisés en deux lots. Le premier lot était composé de commerçants ou de civils enlevés par Marcus. Il y avait aussi quelques nobles. Le deuxième lot était composé d’esclaves sans abri.

 

Xiao Yu octroya des indemnités au premier groupe pour qu’ils puissent retourner chez eux. Le deuxième groupe resta en ville et Xiao Yu voulut leur donner un statut civil.

 

Le système social dominant sur le continent était un mélange de féodalisme et d’esclavage. Bien que les esclaves existaient, la grande majorité des gens étaient des civils et des résidents. Néanmoins, peu de races ne pouvaient pas échapper au statut d’esclaves comme si elles étaient intouchables. En bref, le monde était en période de transition.

 

Par exemple, la Tribu de Fer Noir était une race qui restait toujours comme esclave. Presque tous les esclaves mâles que Xiao Yu avait reçus de Marcus venaient de la Tribu de Fer Noir. Ils avaient été capturés dans l’extrême sud. La Tribu de Fer Noir était une race très primitive avec une civilisation arriérée. Leur race avait des corps solides et étaient les meilleurs esclaves pour les travaux forcés. Chaque année, des aventuriers se rendaient dans le sud de Kalum pour kidnapper des gens de la Tribu de Fer Noir et les vendre sur les marchés comme esclaves. La plupart des membres de la Tribu de Fer Noir vivraient jusqu’à l’âge de 25 ans.

 

Xiao Yu dût faire face à deux difficultés quand il tenta de donner aux membres de la Tribu de Fer Noir un statut. Le premier problème était que ce peuple était esclave pendant longtemps. Ils étaient nés comme esclaves et vivaient comme des esclaves. Ils ne savaient pas comment survivre par eux-mêmes s’ils avaient la liberté. Le second problème était l’opposition du majordome Hong. Oncle Hong était très fidèle à la famille Xiao, mais c’était un homme très conservateur qui ne supportait pas les idées de Xiao Yu. Il était entré en conflit avec Xiao Yu plusieurs fois lorsque les nouvelles politiques avaient été mises en place. Le majordome Hong ne serait jamais d’accord avec de telles politiques fiscales si le territoire n’était pas faible. De plus, il n’avait jamais cru que les soldats devaient recevoir un traitement aussi élevé. Oncle Hong croyait que seuls les nobles étaient éligibles pour que leurs noms soient transmis à jamais après leur mort.

 

La fois précédente, lorsque Xiao Yu avait emmené des captifs du village de Ma Tong, il leur avait également accordé un statut civil. Il y avait beaucoup d’anciens, de femmes et d’enfants. Le majordome Hong n’était pas satisfait du choix de Xiao Yu mais il n’avait pas dit grand chose.

 

Cependant, le majordome Hong s’était fermement opposé à la promesse de Xiao Yu de donner un statut civil aux danseuses et aux femmes de confort. Il croyait que si une telle chose se produisait, le territoire du Lion deviendrait une blague.

 

À la fin, Xiao Yu dût utiliser les danseuses comme servantes pour ses belles-soeurs, mais il ne pouvait toujours pas leur donner la liberté.

 

Cette fois, Xiao Yu accepta de donner la liberté aux civils et aux marchands enlevés par les bandits. Le majordome Hong s’opposa à lui. Selon les règles générales, le noble qui sauvait des civils des bandits avait le droit d’utiliser ces personnes comme ses propres serviteurs. Si les membres de la famille de ces personnes voulaient les reprendre, ils devaient payer une certaine rançon pour leur liberté.

 

Cependant, accorder la liberté aux civils enlevés était également considéré comme un trait de caractère noble. Par conséquent, le majordome Hong accepta de donner gratuitement aux civils et aux commerçants leur liberté pour améliorer la réputation de Xiao Yu. Mais le majordome Hong dit qu’il mourrait mais ne verrait jamais ces femmes de confort et ces esclaves de la Tribu de Fer Noir comme des civils.

 

Xiao Yu dût faire des concessions en ce sens. Le majordome Hong essayait de préserver la dignité et le statut du territoire et de son seigneur. En fait, ils avaient tous deux essayé de le faire, mais leur façon de penser et leur mentalité étaient différentes.

 

À la fin, Xiao Yu décida de garder les esclaves de la Tribu de Fer Noir étant donné que le majordome Hong leur fournirait de la nourriture et des vêtements. En ce qui concerne les femmes confort, Xiao Yu interdit strictement à quiconque de les violer dans un sens quelconque. Elles avaient reçu un travail simple et fourni toutes les nécessités.

 

Normalement, il y avait beaucoup de femmes de confort dans les maisons des aristocrates pour que les nobles puissent se défouler de leurs fantasmes. Parfois, elles seraient montrées à leurs invités et même partagées avec d’autres.

 

Il y avait une période où avoir un esclave elfe était considéré comme un symbole pour les aristocrates. Xiao Yu avait vu ces esclaves comme des humains à cause de son éducation dans le monde moderne. Il ne pouvait accepter le comportement de piétiner et d’insulter la dignité d’une femme. Cependant, dans ce monde, ce phénomène était normal.

 

Xiao Yu soupira alors qu’il restait immobile. En tant que personne, sa force était limitée et il ne pouvait pas changer le monde. Il était très difficile d’abolir complètement l’esclavage dans cette société féodale.

 

Il savait qu’un tel changement dans l’histoire serait pris par un énorme choc et par des effusions de sang. Cela ne pouvait pas être fait par une personne.

 

À moins que… à moins qu’il unifie vraiment le monde et ne soit devienne le roi. Il pourrait lentement pousser les politiques pour changer la pensée des humains.

 

Il savait qu’il serait gêné par des anciennes personnes comme le majordome Hong. Cependant, s’il disait que la Déesse des elfes et le Dieu des orcs lui demandait de mettre en œuvre des conditions de vie égales pour tous les êtres vivants, il pourrait alors changer progressivement le monde.

 

Il était tout simplement impossible pour le monde actuel de se lancer dans le capitalisme démocratique ou le socialisme.

 

Xiao Yu se souvint de Shang Yan qui avait élaboré un ensemble de politiques qui changeraient la dynastie Qin. Mais il avait fait face à beaucoup de résistance au début. Xiao Yu pouvait comprendre les difficultés rencontrées par Shang Yang à l’époque. Néanmoins, Xiao Yu envisageait de faire la même réforme que Shang Yang.

 

Xiao Yu avait compris qu’il ne pouvait pas dominer le monde en s’appuyant sur la force des orcs, des elfes et des autres. Pour devenir le roi, il devait compter sur des personnes normales qui seraient ses sujets. Les gens devaient être prêts à se battre pour vous.

 

Les conditions auxquelles il était confronté en ce moment n’étaient pas différentes de celles auxquelles Shang Yang était confronté pendant la dynastie Qin. Même un aveugle pouvait voir les changements apportés par Shang Yang à la dynastie Qin. Donc, Xiao Yu prévoyait de les mettre en œuvre avec le temps. Qin avait réussi à unifier six pays et à établir la grande Chine. Les réformes de Shang Yang avaient joué un rôle de 80% dans la réalisation de cette tâche.

 

C’était pourquoi Xiao Yu devait jeter les bases et mettre en œuvre lentement ces réformes.

 

Cependant, il était nécessaire de le faire étape par étape. Sinon, les autres seigneurs commenceraient à l’attaquer parce qu’il irait à l’encontre du statu quo actuel.

 

Les esclaves de la Tribu de Fer Noir avaient mangé du riz et étaient pleins. Ils avaient été fournis avec des vêtements chauds. Maintenant, ils transportaient les grosses pierres sur les murs.

 

Ils étaient énormes alors leur appétit l’était aussi. Cependant, ils n’avaient jamais mangé pleinement depuis qu’ils étaient devenus esclaves ou dès leur naissance. La productivité de leur tribu était faible et la récolte manquait toujours.

 

Xiao Yu leur avait donné un bon repas et des vêtements et les esclaves avaient l’impression d’être au paradis. Xiao Yu leur avait ordonné de porter de grosses pierres au sommet du mur. Il devait avoir suffisamment de pierres pour la défense de la ville.

 

Xiao Yu avait testé la force du démolisseur il y a quelques jours. Il pouvait tirer 500 kg de pierre sur 300 mètres. Si 200 kg de pierres étaient utilisés, la portée pourrait être portée à 600 voire 700 mètres.

 

Les tests avaient été effectués sur le terrain. Si le démolisseur était utilisé depuis le mur, il pouvait envoyer une pierre de 500 kg jusqu’à une distance de 700 ou 800 mètres. Xiao Yu était satisfait d’une telle force, il devait donc avoir suffisamment de pierres pour la bataille.

 

Xiao Yu plissa les yeux alors qu’il murmurait: «Viens Carrie. Ma gloire sera écrite par le sang de tes troupes. »

 

4 Comments

  1. meifumado1

    Wow! Merci^

  2. Mehlroth

    Merci pour le chapitre, la tension monte et j’ai hâte de voir le combat à venir 🙂

    J’ignore si ça va continuer mais l’auteur semble s’être calmer par rapport au début sur le caractère pervers du MC.

  3. drak

    merci pour le chapitre

  4. kyora

    il écrira le nom de ses soldats mort avec le sang de ses ennemis merci

Laisser un commentaire

:)