Chapitre 26 – Nouvelle crise

Tandis que Zhao Hai et Blockhead se tenaient près du lac, Merine murmura quelques incantations, et bientôt une couche d’eau apparut autour d’eux.

 

Ils furent protégés pendant qu’une vague d’eau les poussa sur le lac.

 

Zhao Hai trouva que tous les trois se tenaient maintenant dans une boule bleue transparente, et il y avait quelque chose comme un geyser les tenant sur le lac.

 

C’était la deuxième fois que Zhao Hai rencontrait de la magie. La première fois, c’était quand Merine l’utilisait un simple sortilège d’éclairage et faisait une bulle d’eau pour lui. Et maintenant, ils utilisaient la magie pour traverser le lac comme un roseau qui descendait une rivière.

 

Alors qu’ils se déplaçaient au-dessus du lac, Zhao Hai ne put s’empêcher d’être choqué. Il savait qu’il y avait de la magie dans ce monde et que Merine était un mage d’eau de huitième niveau, mais il fut quand même étonné.

 

Merine avait l’air très détendue, confiante dans ses capacités sur l’eau, comme si elle était invincible. Quand elle avait dit qu’il pourrait y avoir une bête spirituelle, elle n’était même pas un peu inquiète, parce qu’elle croyait qu’elle pourrait facilement la tuer.

 

Utiliser de la magie les fit voyager rapidement, il leur fallut trois heures pour marcher jusqu’à cette vallée, mais maintenant il leur fallut seulement une demi-heure pour atteindre l’autre côté de la montagne. Heureusement, ils virent la grotte qui était l’entrée des mines près du château, ce qui prouvait que c’était bien le même lac. Cela signifiait qu’ils pourraient utiliser ce lac comme voie d’eau, leur permettant de se déplacer dans le secret de la vallée.

 

Une fois qu’ils atteignirent l’autre côté, Merine enleva sa magie et Zhao Hai put finalement sauter par terre. Sentir la terre sous ses pieds lui manquait déjà. Quand ils flottaient au-dessus de l’eau claire, Zhao Hai ne pouvait pas oublier la pensée qu’il allait tomber dedans, le mettant mal à l’aise.

 

Après que le trio ait traversé la grotte, ils virent beaucoup d’esclaves qui travaillaient. Il n’était pas midi, ce n’était pas encore le temps pour eux de se reposer, alors beaucoup d’entre eux nettoyaient les mines, alors que beaucoup d’autres esclaves faisaient de la menuiserie.

 

Pour garder les lapins aux yeux bleus dans cet endroit, ils auraient besoin de beaucoup de clôtures. Et comme ils n’avaient pas de fer, ils n’avaient d’autre choix que d’utiliser du bois.

 

Quand ils furent exilés au château, Green avait apporté du bois, mais pas beaucoup. Il préféra acheter des produits finis, car il savait que même si certains esclaves connaissaient de la menuiserie, ils ne pourraient rien faire de trop compliqué. Après tout, les esclaves avec de bonnes compétences d’artisan ne pouvaient pas être achetés avec un prix bon marché.

 

Lorsque le trio apparut, les esclaves furent surpris, se prosternant trois fois devant eux. Le trio hocha la tête aux esclaves, puis sortit des mines.

 

Meg et Rockhead se tenaient à l’extérieur des mines, et étaient très surpris quand ils virent les trois sortir. Meg les salua rapidement et demanda : “Maître, grand-mère, comment êtes-vous sortis des mines ?”

 

Merine sourit. « Nous sommes venus de l’autre côté du lac, de l’autre côté, il y a une vallée que nous avons choisie comme l’endroit le plus approprié pour la culture, le Maître vient d’améliorer certaines terres, alors maintenant nous sommes de retour. »

 

Les yeux de Meg s’illuminèrent. “Vraiment, c’est génial, je ne m’attendais pas à ce que vous ayez autant de succès.”

 

Ils parlèrent un peu plus du lac et de la vallée, jusqu’à ce que Merine se tourne vers Zhao Hai et dit : “Maître, retournons au château pour nous reposer, j’ai quelque chose à vous dire.”

 

Zhao Hai fut surpris pendant un moment. Il ne savait pas de quoi Merine voulait parler, mais après avoir vu le regard solennel sur son visage, il hocha immédiatement la tête. « Eh bien, rentrons, Blockhead, tu restes et aide Meg et Rockhead. » Blockhead accepta de rester, tandis que Meg dit qu’ils continueraient à s’occuper des esclaves.

 

Merine et Zhao Hai allèrent au salon après être arrivés au château. Zhao Hai avait l’air perplexe. “Grand-mère Merine, qu’est-ce que tu veux me dire que tu ne pouvais pas dire dehors ?”

 

« Maître, quand nous sommes revenus aujourd’hui, en chemin, j’ai exploré la situation avec le lac, mais je n’ai pas trouvé de magie de l’eau forte, il y a seulement deux explications à cela : la bête spirituelle est très puissante ; mais c’est presque impossible parce que je suis un mage du huitième niveau, je suis très confiant que rien ne peut se cacher dans l’eau si j’essaie de le chercher. La deuxième explication est qu’il n’y a tout simplement aucune puissante bête spirituelle, ce qui voudrait dire qu’il doit y avoir une autre raison pour laquelle il n’y a pas de poisson dans l’eau. ”

 

Zhao Hai se rendit vite compte de la gravité du problème. Le lac souterrain était une partie importante de leurs plans pour le développement futur de son fief. S’il n’y avait aucun moyen d’élever du poisson, ils perdraient une source importante de financement. Si un grand lac ne pouvait pas être utilisé, ce serait vraiment un gâchis. Zhao Hai était maussade. “Peux-tu identifier la raison ?”

 

Le visage de Merine était aussi lourd. “Une fois, j’ai entendu une rumeur, même si je ne sais pas si c’est lié à la situation du lac.” Elle fit une pause. « Ils disent qu’il y a une raison pour laquelle les Déchets Noirs sont si près du marais des charognes, parce que de temps en temps il y aurait une armée de bêtes mort-vivantes qui chargeraient dans les Déchets Noirs et tueraient ensuite toutes les créatures vivantes. Ce faisant, ils empoisonneraient le sol et transformeraient cette région en un désert de mort, mais personne n’est venu aux déchets noirs depuis longtemps, donc cette rumeur n’a jamais été prouvée, mais si c’était vrai, alors c’est probablement la raison pour laquelle il n’y a pas de poisson dans le lac. ”

 

Le visage de Zhao Hai changea. Si c’était vraiment comme disait Merine, alors c’était un gros problème. Merine, Green, Blockhead et Rockhead pouvaient se débrouiller, mais certains des esclaves ne pouvaient pas se battre. Si les bêtes morts-vivants sortaient réellement du marais des charognes et les attaquaient, alors ces gens mourraient.

 

Zhao Hai se frotta le front, ce qui était une habitude qu’il avait dans sa vie passée.

 

Merine était également inquiète. Si une telle chose pouvait arriver, alors ils pourraient devoir arrêter leurs plans pour gagner de l’argent, rendant difficile pour tout le monde de vivre ici.

 

“Si ce que tu dis es vrai, alors nous avons de gros problèmes”, déclara Zhao Hai. “Grand-mère Merine, nous attendrons que Papy Green revienne avant que nous discutions de cela, mais je vais te dire, à partir de demain, empêche les esclaves de nettoyer les mines. Les esclaves pourraient s’entraîner en même temps qu’ils feraient des réparations au château Si quelque chose se passe, nous pourrions compter sur le château pour résister à une attaque … Et si ça ne marche pas, je pourrais mettre tout le monde dans mon espace afin que nous puissions éviter ces bêtes morts-vivants. ”

 

Merine fronça les sourcils. “Mais nous avons déjà été dans les déchets noirs pendant quelques jours et pourtant rien n’est sorti du marais des charognes, donc il n’y a peut-être pas de problème, j’espère que mes soucis sont inutiles.”

 

Zhao Hai secoua la tête. “Qu’il s’agisse de quelque chose dont nous devrions nous inquiéter ou non, nous devons toujours prendre des mesures préventives. A l’heure actuelle, le clan Buda a une chance de prospérer ici, mais si tout était perdu, nous n’aurions plus d’espoir. ”

 

– Eh bien, j’irai faire les arrangements, mais sachez que la plupart des provisions que nous avons apportées étaient destinées à la vie, nous n’avons tout simplement pas apporté d’armes, alors comment en fabriquons-nous ?

 

Zhao Hai ne pouvait penser à rien. Si le niveau de sa ferme spatiale était assez élevé, il pourrait planter des arbres et en fabriquer des armes. Mais son niveau actuel était trop bas. Et il ne pouvait pas seulement donner aux esclaves des tiges de maïs pour se défendre contre les morts-vivants.

 

Zhao Hai se frotta le front jusqu’à ce qu’il y ait une grosse marque rouge dessus, mais rien ne lui vint à l’esprit, jusqu’à ce qu’il découvre soudainement le sol en pierre. Une ampoule brillait dans son esprit. “Grand-mère Merine, demain, nous dirons à certains des esclaves de ramener beaucoup de pierres, afin que nous puissions préparer des armes en pierre, même si elles ne sont pas vraiment puissantes, ça devrait suffire à nous défendre.”

 

Merine y réfléchit et accepta. “Eh bien, grâce au roi, nous ne pouvions pas prendre d’armes avec nous, alors ça va devoir faire pour l’instant, mais si c’est le cas, quand Green reviendra, nous lui ferons acheter des armes bientôt.”

 

Zhao Hai hocha la tête. Il ne pensait vraiment pas qu’un jour ils devraient retourner à l’âge de pierre.

 

On dirait que les hauts gradés de l’Empire ne voulaient vraiment pas leur donner un moyen de s’en sortir, sinon ils auraient permis au clan Buda de prendre les armes avec eux au Déchets Noirs. Il ne croyait pas qu’aucun de ces gars n’avait entendu parler de ces rumeurs au sujet des déchets noirs.

 

Il ne leur suffisait pas de faire face à la famine dans cet endroit, ils pourraient aussi devoir faire face à une nouvelle crise de bêtes spirituelles mort-vivantes.

 

(Note changement de termes : A partir de maintenant le marais de Carrion sera appelé marais des charognes)

 


Tous les chapitres

Chapitre précédent

Chapitre suivant

2 Comments

  1. Mehlroth

    Merci pour le chapitre

  2. tesarinyuu

    Merci pour le chapitre !!
    Le futur s’annonce compliqué, mais je suis sûre qu’il va s’en sortir sans perdre trop de plumes !!

Laisser un commentaire

:)